Dr. Bich Ngoc Nguyen

Dr. Bich Ngoc Nguyen

3 reviews
Unavailable
Unavailable

Rate Dr. Bich Ngoc Nguyen

Staff
Punctuality
Helpfulness
Knowledge

Sorry, we are unable to post this rating. You can only rate a Doctor once and our system detected a rating for this Doctor from your IP already.

Rating Added! Please provide some additional info to help others make better decisions.

Dr. Bich Ngoc Nguyen's Ratings

1
Staff
3
Punctuality
1
Helpfulness
1
Knowledge

En effet, elle semble basée et filtré les informations qu'elle met dans ses rapports pour répondre aux besoins de l'employeur. Elle ne respecte pas du tout son serment d'hypocrate et donc l'intérêt du patient. Après un très long et ardu cheminement thérapeutique, me sentant apte à retourner au travail, elle n'en a pas du tout tenu compte, a filtré sur des informations vieilles de 2 ans, des éléments de diagnostics qui n'avaient jamais été validés pour que mon employeur puisse cesser mon lien d'emploi.Quand plus d'un médecins et thérapeutes recommandaient mon retour au travail. Je trouve ça désolant de voir qu'un médecin puisse avoir aussi peu d'éthique.

Submitted Oct. 28, 2013 | flag

3
Staff
5
Punctuality
1
Helpfulness
2
Knowledge

Je confirme le témoignage précédent. J'ai été envoyée chez Dr Bich Ngoc Nguyen par mon employeur, alors que j'étais en congé de maladie pour dépression. Cette dépression était causée par mon employeur lui-même qui a tout fait pour me faire quitter mon emploi. Dr Bich Ngoc Nguyen a complètement passé sous silence les informations relatives à la situation professionnelle intenable dans laquelle je me trouvais et m'a renvoyée au travail prématurément. Il est clair pour moi, qu'elle agissait dans l'intérêt direct de l'employeur. Pendant l'entrevue, elle s'est montrée tranchante et accélérait la pression tout au long de l'entrevue. Je n'ai ressenti aucune bienveillance de la part de cette docteure.

Submitted Oct. 7, 2013 | flag

3
Staff
4
Punctuality
1
Helpfulness
2
Knowledge

Ce psychiatre fait surtout des expertises. Elle semble baser ces jugements sur son vécu plutôt que l'état réel des patients. Par exemple, elle pourrait dire "après 6 mois, une dépression, c'est supposé être guérie ou les problèmes du bureau doivent être complètement oubliés". Bref, elle semble baser ces rapports sur une commande des assureurs qui ne veulent pas payer, plutôt que sur les intérêts de l'entreprise et de son employée. Elle donne de mauvais conseil et suggère des changements de médications qu'un médecin de famille a les compétences de faire, rien de spécialisé et de vraiment adapté.

Submitted Nov. 22, 2012 | flag



Sign up for our newsletter and get the latest health news and tips.